Formule 1 : Mercedes fracasse Alonso... qui répond en chambrant Hamilton !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A l'issue d'un Grand Prix de Monaco très animé, Mercedes n'a pas manqué de fustiger Fernando Alonso qui a adopté un rythme très lent pour ne pas abimer ses pneus, bloquant derrière lui un Lewis Hamilton très frustré. Mais cela n'a visiblement pas ému le pilote Alpine, tout heureux d'avoir réussi à garder derrière lui le septuple champion du monde.

Il ne fallait pas être pressé dimanche pour suivre le Grand Prix de Monaco. En effet, à cause de la pluie, le départ a été reporté de plus d'une heure avant que la course ne soit également interrompue quelques minutes plus tard après le gros crash de Mick Schumacher. Cela n'a pas empêché le Grand Prix d'être très animé, que ce soit en tête avec la victoire de Sergio Pérez et le cauchemar de Charles Leclerc, seulement quatrième derrière Carlos Sainz et Max Verstappen, mais également un peu plus loin. Et pour cause, septième sur la ligne d'arrivée, Fernando Alonso a volontairement adopté un rythme très lent en perdant pas moins de 35 secondes en 16 tours sur Lando Norris, sixième. Le pilote Alpine souhaitait économiser ses pneus médiums et en a donc pris grand soin, quitte à générer une énorme frustration parmi les 11 pilotes derrière lui, à commencer par son plus proche poursuivant, Lewis Hamilton. Conscient qu'à Monaco il est très difficile, voire impossible de doubler sans prendre des risques considérables, Fernando Alonso a donc pu rouler très loin des meilleurs temps, sans s'inquiéter de perdre des places. Mais cela n'a pas du tout…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles