Formule E - Coronavirus - Coronavirus : la Formule E quittera les villes le moins longtemps possible

L'Equipe.fr
L’Equipe

À cause des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, la Formule E va cette saison quitter les centre-villes pour rejoindre des circuits permanents, à huis clos. Mais espère revenir en ville le plus vite possible. On ne sait toujours pas si la saison de Formule E pourra reprendre, mais le directeur du Championnat, Alejandro Agag, se projette vers l'avenir et envisage de modifier considérablement la nature de la compétition. À tel point que les monoplaces électriques pourraient quitter les villes, où elles se sont établies afin de promouvoir l'utilisation de cette technologie dans les centres urbains, pour rejoindre les plus traditionnels circuits permanents situés en périphérie. Toute l'actu de la Formule E « La santé des gens et des citoyens doit passer en premier, a-t-il expliqué à Motorsport.com. Donc, tant que cette sécurité sanitaire dans les villes ne sera pas assurée, nous ne roulerons plus en centre-ville. Mais tant que nous pourrons faire la course, nous ferons la course. Et même si l'ADN de la Formule E, conçue pour la ville, ne changera pas, tout le monde comprendra que, pour des raisons de santé, il nous faudra faire une exception. Et elle pourrait durer quelques mois. J'espère qu'elle ne durera pas un an, deux ans ou trois ans... Notre raison d'être à terme, c'est de continuer à courir en ville. » « À très court terme, nous allons organiser des courses à huis clos, a-t-il ajouté. Elles auront un nombre minimal de participants, qui ne devrait pas dépasser les 1 000 personnes. Nous pourrons ainsi organiser une course sans public et la diffuser. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi