Formule E - Le début de la saison 2021 de Formule E est repoussé

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Comme beaucoup d'autres pays, le Chili vient de fermer ses frontières aux ressortissants du Royaume-Uni. La manche d'ouverture du championnat du monde de Formule Électrique, prévue les 16 et 17 janvier, est repoussée. La dégradation de la situation sanitaire liée au Covid-19, et notamment l'apparition d'une nouvelle souche en Angleterre qui a contraint à limiter les déplacements à l'extérieur de l'île britannique (où sont basées de nombreuses écuries de course), a entraîné le report de la première manche du Championnat du monde de Formule E, les 16 et 17 janvier à Santiago du Chili, ont annoncé mercredi les organisateurs. lire aussi Toute l'actualité de la FE Le Chili a appliqué un nouveau protocole sanitaire avec la fermeture de ses frontières aux ressortissants du Royaume-Uni (comme une quarantaine d'autres pays). « En concertation avec la municipalité de Santiago, l'E-Prix de Santiago a été ajourné. Les courses du double-header n'auront pas lieu, comme prévu, les 16 et 17 janvier prochains et nous travaillons avec la ville pour finaliser les dates auxquelles nous pourrons organiser ces courses plus tard, dans le courant du premier trimestre 2021 », précise le communiqué.


Pour le moment, la manche d'ouverture serait donc décalée au e-Prix de Riyad, en Arabie Saoudite, les 26 et 27 février 2021, mais mercredi, sur le site officiel de la Formule E, la mention avait été retirée du calendrier prévisionnel 2021 de la discipline. Les organisateurs avaient prévu de publier un calendrier plus complet des courses en janvier. Il se peut, là encore, que cette annonce soit repoussée car la question se pose aussi pour l'acheminement du matériel (les voitures sont déjà en Amérique du Sud). Des épreuves hors Europe pour la première année de l'appellation « Championnat du monde » semblent, pour le moment, compromises. Les manches au Mexique et en Chine avaient déjà été mises en suspens.