Formule E - Puebla - Edoardo Mortara vainqueur du e-Prix de Puebla et nouveau leader du championnat de Formule E

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le pilote suisse Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing) a gagné, dimanche, la deuxième course de Formule E au Mexique. Il prend la tête du Championnat du monde. Les deux manches du Championnat du monde de Formule E, samedi et dimanche, sur l'inédit circuit mexicain de Puebla (rounds 8 et 9), ont été deux courses de dupes pour les hommes forts du début de saison. Les positions se sont, de fait, resserrées au classement des pilotes avec même un changement de leader. Vainqueur dimanche après une troisième place samedi, le Suisse Edoardo Mortara, du team monégasque Rokit Venturi Racing (il n'avait plus gagné depuis le e-Prix de Hong Kong en 2019), devance désormais de dix unités Robin Frijns qui n'a inscrit aucun point sur ces deux courses (72 à 62). Mortara a dominé cette 9e manche, comme l'avait fait Pascal Wehrlein (Porsche) la veille. Mais l'Allemand fut disqualifié car son équipe avait commis une erreur administrative dans la déclaration des pneus de ses FE. La deuxième place Wehrlein n'était qu'une faible consolation. Porsche, de son côté, faisait appel de sa disqualification, jugée comme une sanction disproportionnée. Vergne pas verni Occasions perdues aussi pour Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) qui perdait un possible podium samedi, dans un accrochage avec la Mahindra d'Alexander Sims et au moins la 5e place, dimanche, sur un énorme travers à moins de dix minutes de l'arrivée. Il finissait finalement 8e, une chance que n'avait pas son équipier Antonio Felix da Costa, éliminé dans une sortie de piste ; le pilote portugais reste malgré tout 3e au classement du championnat avec 60 points, à égalité avec René Rast (Audi) et Mitch Evans (Jaguar). Vergne est 11e avec 50 points. Vainqueur samedi, Lucas Di Grassi ne finissait, lui, que 18e dimanche, provoquant même un accrochage, l'abandon de Nyck de Vries et tout espoir de points pour Sébastien Buemi (Nissan e-dams). Le prochain rendez-vous de la FE sera maintenant à New York, avec à nouveau deux courses, les 10 et 11 juillet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles