Formule E - Sam Bird vainqueur à New York, Jean-Éric Vergne trahi par la mécanique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vainqueur pour la troisième fois de sa carrière sur le circuit new-yorkais de Formule E, l'Anglais Sam Bird (Jaguar) a pris la tête du Championnat. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) a été contraint à l'abandon dès le départ. Deuxième de la course 1, samedi sur le tracé urbain de Brooklyn à New York, Jean-Éric avait effectué un joli rapprochement au classement du Championnat du monde 2021 de Formule E. Malheureusement pour le pilote français de DS Techeetah, la course 2 dimanche (11e manche de la saison), a viré au cauchemar. À la suite d'un problème d'accélérateur lors des qualifications, il était déjà contraint de s'élancer depuis la dernière place sur la grille de départ. Et, à l'extinction des feux rouges, un nouveau problème technique survenait et la DS Techeetah n°25 ne pouvait même pas s'élancer : abandon et voiture de sécurité. lire aussi Bonne opération pour Jean-Éric Vergne, deuxième du E-Prix de New York derrière Maximilian Günther

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sam Bird et Mitch Evans, eux, avaient retrouvé de leur superbe du début de saison avec une première ligne 100 % Jaguar. Le Britannique et le Néo-Zélandais menaient dès le début de course, mais restaient sous la menace de Nick Cassidy. Le pilote Virgin-Audi, poleman et 4e en course samedi, gérait parfaitement son énergie et la stratégie du mode attaque (surcroît de puissance durant quatre minutes, deux fois par course). Le dernier mot revenait tout de même aux Jaguar avec Bird, très à l'aise en tête. Bird, double vainqueur de E-Prix Mais alors que se dessinaient un superbe doublé et un gros capital de points pour l'écurie anglaise, Evans était victime d'un défaut d'énergie dans les deux derniers tours et dégringolait jusqu'à la 13e place. Cassidy héritait de la deuxième place, ardemment challengé par le champion en titre Antonio Felix Da Costa, qui avait d'abord mené une forte résistance face aux deux Porsche de Wehrlein et Lotterer. En arrachant les 15 points de la 3e place plus celui du meilleur tour en course, le Portugais permettait au team DS Techeetah de garder le contact au Championnat constructeurs avec Virgin et Jaguar. Côté français, Norman Nato (Venturi) empochait les points de la 7e place après une belle bagarre pour prendre le dessus sur Di Grassi (Audi). Sam Bird, pour sa part, devenait un double vainqueur de E-Prix cette saison. Le seul avec Nyck De Vries, le pilote Mercedes... totalement absent depuis trois courses (18e samedi). Quant aux leaders du Championnat, dimanche, ils ont souffert : Vergne mais aussi Mortara (17e), trop ambitieux sur une attaque contre la BMW de Jake Dennis (tout droit) et Frijns (8e), parti loin et jamais dans le rythme (le Néerlandais avait fini 5e, samedi). Au classement, Sam Bird prend la tête avec 81 points devant Frijns et Da Costa (76), Mortara (72), Cassidy (70) et Vergne (68). Au classement constructeurs, DS Techeetah (144 points) cède sa première place à Virgin (146) mais conserve trois points d'avance sur Jaguar (141). Prochaines manches à Londres, les 24 et 25 juillet. lire aussi Toute l'actu de la Formule E

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles