La Formule Renault Eurocup et la Formule Régionale vont fusionner

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

La simplification des formules de promotion avait été engagée par la FIA avec la création d'une Formule Régionale au niveau F3 sur plusieurs continents, et en Europe, ce sont l'Automobile Club d'Italia et WSK (également promoteur de la F4 Italie), qui avaient été choisis pour gérer cette nouvelle compétition.

Renault faisait toutefois partie des candidats, avec l'ambition d'adopter des monoplaces de type F3 pour son championnat de Formule Renault Eurocup, et a concrétisé ce projet en concurrence directe avec le Championnat d'Europe de Formule Régionale. Les deux championnats ont ainsi cohabité ces deux dernières années en utilisant le même châssis Tatuus ; la Formule Régionale avait en moyenne 13 voitures sur la grille en 2019 et 12 en 2020 – pas assez pour valider l'intégralité des points de Super Licence disponibles – quand la Formule Renault en avait plutôt 20 l'an dernier et 18 cette saison.

La fusion va ainsi permettre de renforcer une unique compétition, qui sera baptisée Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine : le Losange reste en phase avec sa volonté de mettre en avant sa marque sportive, après avoir déjà décidé de renommer son écurie de Formule 1. Les F3 seront équipées d'un moteur Renault et de pneus Pirelli. Dix meetings de deux courses auront lieu, pour "un maximum de 36 voitures dans des écuries de trois monoplaces maximum, avec la possibilité d’en engager une quatrième si une femme est à son volant".

"Cette fusion et la création du Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine certifié par la FIA renforcent le parcours tracé par la FIA vers les plus hauts niveaux du sport automobile", déclare Stefano Domenicali, président de la Commission Monoplace de la FIA. "La consolidation de la Formule Régionale en Europe permet aux pilotes issus de la Formule 4 de poursuivre leur apprentissage et leur évolution dans un environnement fortement soutenu, solide et, peut-être plus important encore, compétitif. Le Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine certifié par la FIA leur offre une nouvelle étape claire dans la pyramide d’accès à leur rêve : courir un jour en Formule 1."

C'est Frederik Vesti qui avait remporté le premier titre de Formule Régionale en Europe, deux protégés de Ferrari se tirant la bourre dans ce championnat cette année : Gianluca Petecof et en 2019, l'Australien ayant ensuite rejoint la Renault Sport Academy et remporté la FIA F3.

Lire aussi :

Quand Bottas était un Champion du monde en puissance

L'Eurocup est une discipline incontournable des formules de promotion, puisque 14 des 20 pilotes titulaires en F1 y sont passés dans leur jeunesse, avec le titre à la clé pour en 2016.