Les Français à la fête lors du Challenger Series de Saquarema

Tessa Thyssen à Saquarema. (D. Smorigo/World surf league)

Maxime Huscenot, Joan Duru, Vahine Fierro et Tessa Thyssen ont fait des étincelles lors du Challenger Series de Saquarema au Brésil, qui s'est achevé ce lundi.

Ce Saquarema Pro, 6e et avant-dernier Challenger Series de la saison, a particulièrement souri aux Français. Ils étaient quatre à s'être immiscé en quarts de finale : Maxime Huscenot, Joan Duru, Vahine Fierro et Tessa Thyssen.

La meilleure performance a été réalisée par cette dernière, qui s'est magnifiquement et à la surprise générale hissée jusqu'en finale. La surfeuse des Caraïbes (25 ans) a débuté cette ultime journée au Brésil par une victoire in extremis sur sa compatriote de Huahine Vahine Fierro (10,87 - 10,40). Elle a enchaîné par un succès face à la Portugaise Teresa Bonvalot (10,27 - 9,33) avant de plier en finale devant l'Américaine Alyssa Spencer (9,06 - 12,90).

Cet excellent résultat permet à Thyssen de gagner 29 places au classement et de pointer au 17e rang, alors que Fierro est désormais 10e - seules les cinq premières seront qualifiées pour le circuit pro 2023.

Huscenot se rapproche de l'éliteDans le tableau masculin, Gabriel Medina a brillé sur ses terres (et ses vagues) pour son retour à la compétition après une blessure. Le crack brésilien a remporté l'épreuve en battant le Marocain Ramzi Boukhiam en finale - remake de leur finale des championnats du monde Juniors en 2013 (victoire de Medina déjà à l'époque).

Maxime Huscenot et Joan Duru ont, eux aussi, fait des étincelles. Duru s'est arraché jusqu'en demies mais s'est incliné face à Boukhiam (9,53 - 12,44) alors que Huscenot a subi la loi de Medina en quarts (7,77 - 10,40). Le Réunionnais grimpe de la 9e à la 6e place au classement de ce Challengers Series.

L'élite n'a jamais été aussi proche pour lui, qui assurera définitivement sa qualification pour le CT 2023 avec une place en finale à Haleiwa, 7e et dernier stop de la saison. Un autre résultat pourrait également suffire, à condition de ne pas se faire éliminer prématurément et que ces rivaux directs - notamment ceux classés entre la 11e et la 20e place - ne flambent pas sur ce fameux spot du North Shore d'Oahu (Hawaii). Réponse à partir du 26 novembre.

lire aussi : L'actu du surf