Le Français Nelson Lopez Pourtier, 225e mondial, remporte le Challenge Monal

·2 min de lecture

Le Français Nelson Lopez Pourtier, 225e tireur mondial, a créé la surprise en remportant le Challenge Monal ce samedi à Paris. L'épéiste de 26 ans est accompagné sur le podium par Alexandre Bardenet (3e), qui a éliminé le champion olympique Romain Cannone en quarts de finale.

Issu des qualifications, le Français Nelson Lopez Pourtier, 225e au classement mondial, a réalisé l'exploit de remporter le Challenge Monal, ce samedi à Paris. À 26 ans, le tireur de Saint-Gratien (Val d'Oise) s'est imposé pour la première fois de sa carrière sur une étape de Coupe du monde en prenant le meilleur sur le Kazakhstanais Ruslan Kurbanov (13e mondial) en finale (15-11).

« C'est un truc de fou, je ne réalise pas du tout, racontait-il après sa victoire en finale. J'attendais ce moment depuis longtemps. Je savais que j'en étais capable et je n'ai pas lâché. Je suis cramé, j'ai fait six matches de poules et trois tours éliminatoires hier (vendredi). Le public a été incroyable, les gens m'ont poussé quand j'étais dans le dur, c'était exceptionnel. »

Plusieurs victoires de prestige

/

Alors qu'il n'avait jamais fait mieux qu'une 29e place au Grand Prix de Rio en 2016, le Français s'est offert plusieurs victoires de prestige, dont la première dès son entrée en lice contre le Japonais Masaru Yamada, 6e mondial et champion olympique par équipes à Tokyo (15-12). Plusieurs fois au bord de l'élimination, Lopez Pourtier s'est notamment imposé d'une touche en quarts de finale contre le Hongrois Daniel Berta et en demi-finales face à Mate Tames Koch, lui aussi Hongrois.

« La victoire surprise de Romain Cannone aux Jeux Olympiques a donné des idées à pas mal de monde, expliquait Hugues Obry, patron de l'équipe de France masculine d'épée. Ça montre que tout est possible. Nelson a montré tout ce qu'il savait faire aujourd'hui (samedi), en remontant des situations très mal embarquées. Gagner le Monal, tout le monde en rêve, peu y arrivent, donc il peut en être très fier. »

Sur le podium, Lopez Pourtier était accompagné d'Alexandre Bardenet, 3e, tombeur de Romain Cannone d'une touche en quarts de finale (15-14). Déception en revanche pour Yannick Borel. Le champion olympique par équipes 2016, 10e mondial, a été surpris par le Belge Neisser Loyola (131e) dès son entrée en lice (12-15).

Le classement du Challenge Monal

/

1. Nelson Lopez Pourtier
2. Ruslan Kurbanov (KAZ)
3. Alexandre Bardenet
3. Mate Tames Koch (HUN)
5. Romain Cannone
...
13. Paul Allègre
29. Kendrick Jean-Joseph
35. Yannick Borel
39. Clément Dorigo
40. Luidgi Midelton
44. Olivier Stolz
45. Lilian Nguefack
59. Alex Fava

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles