Les Français de la nuit : Killian Hayes expulsé, Rudy Gobert encore neutralisé

Killian Hayes a été expulsé pour avoir donné un coup de coude à Moritz Wagner, ce qui a provoqué une échauffourée lors de Detroit-Orlando mercredi. (Rick Osentoski/USA Today Sports/Reuters)

Killian Hayes a été expulsé pour un coup de coude sur Moritz Wagner lors de la large victoire de Detroit sur Orlando mercredi (121-101). Il pourrait écoper d'une lourde suspension. De son côté, Rudy Gobert a rendu une copie sans relief avec Minnesota contre La Nouvelle-Orléans (118-119).

Killian Hayes pourrait être écarté des parquets NBA pour un moment. Non pas sur blessure, mais parce qu'il risque une lourde suspension. Le meneur français des Detroit Pistons a été expulsé lors de la large victoire de son équipe, qui restait sur six défaites de rang, contre le Orlando Magic mercredi (121-101). Son coup de coude dans la nuque de Moritz Wagner, visiblement sonné, pourrait être durement sanctionné par la Ligue.

lire aussi : Les résultats de la nuit

Cette séquence est partie d'une action anodine, un ballon qui roule sur le parquet dans le camp du Magic en toute fin de deuxième quart-temps. Wagner et Hayes courent pour le récupérer, et l'intérieur allemand sent le numéro 7 de la draft 2020 le dépasser. Il le pousse alors sèchement de l'épaule, pour l'envoyer valdinguer sur le banc de Detroit. S'en suit une échauffourée collective, dans une scène rappelant forcément « Malice at the Palace » (une bagarre impliquant plusieurs joueurs d'Indiana, Detroit et des spectateurs) dans le Michigan. Avec d'abord Hamidou Diallo poussant Wagner dans le dos, puis Hayes venant se faire justice lui-même.

Les arbitres décident d'infliger une faute flagrante 2 à Wagner, et d'expulser Hayes et Diallo, renvoyant les trois joueurs aux vestiaires. Cette soirée pourrait stopper le bel élan du Français, qui a franchi un vrai cap depuis plusieurs semaines. Hayes, qui a terminé la rencontre avec 5 points, 2 rebonds et 3 passes décisives en 15 minutes, devrait être fixé sur le sort que lui réserve les instances dans les 48 heures à venir. Le prochain match de Detroit est programmé vendredi, à Chicago alors que le match programmé à Paris à l'AccorArena a lieu le 19 janvier.

Gobert encore trop neutre et fautif en fin de matchEncore une soirée compliquée pour Rudy Gobert. Le pivot des Minnesota Timberwolves a peu pesé dans la défaite des siens sur le terrain de La Nouvelle-Orléans (118-119). Comme face à Miami deux jours plus tôt, le triple meilleur défenseur de l'année en NBA a terminé la rencontre avec 10 points et 8 rebonds au compteur. Tout juste y a-t-il ajouté 2 passes décisives et 4 contres.

lire aussi : Le classement de la Conférence Ouest

Et pour ne rien arranger, Gobert a commis la faute, sa sixième de la soirée provoquant sa sortie définitive du match, qui a permis à Zion Williamson d'aller sur la ligne des lancers-francs à 4 secondes du buzzer final, alors que le score était de 118-118. L'intérieur des Pelicans a alors rentré un lancer sur deux, portant son total à 43 points (record en carrière) et donnant la victoire à sa formation, de nouveau leader de la Conférence Ouest, à égalité avec les Denver Nuggets.

Les Wolves pointent, eux, à la 11e place, et ne sont pas décrochés de la course au play-in. Mais le rendement de Gobert et surtout son impact sur les résultats de son équipe sont inquiétants. Minnesota a perdu ses sept derniers matches disputés avec le pivot français, qui était blessé lors de la série de trois victoires (Oklahoma City, Chicago, Dallas) à la mi-décembre. En l'absence de Karl-Anthony Towns, blessé au mollet et indisponible depuis pile un mois, il était espéré de Gobert qu'il s'impose en patron de la raquette des Wolves. En l'état, ce n'est pas vraiment le cas.