Les Français en souffrance à Rome

·1 min de lecture
Les Français en souffrance à Rome
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

par Baptiste Marin (iDalgo)

Après l’élimination dimanche de Richard Gasquet, la série noire a continué ce lundi au Masters 1000 de Rome. Benoît Paire s’est incliné d’entrée face à l’Italien Stefano Travaglia (6-4, 6-3). Après la perte du premier set, le Français est totalement sorti de sa rencontre pour une histoire de marque jugée faute par l’arbitre. Dès la fin du match, Paire s’est empressé de prendre en photo cette fameuse marque. Comme à Monte-Carlo et à Madrid, Ugo Humbert a pris la porte dès le premier tour. Le Français a été éliminé par Jannik Sinner (6-2, 6-4). La marche était trop haute pour le Messin. Dernier espoir de la journée, Adrian Mannarino a lui aussi échoué. Après avoir mené 6-2, 3-0, le Tricolore n’est pas parvenu à conclure face au qualifié Hugo Dellien. Le Bolivien s’impose finalement 2-6, 7-5, 6-2 et affrontera Alexander Zverev au deuxième tour. Dans les autres rencontres de la journée, Nishikori, Karatsev et Cilic se sont aussi qualifiés.