François Asselineau : " Le foot n'est plus qu'une compétition entre les carnets de chèques "

SO FOOT

%Est-ce que vous jouiez beaucoup au foot étant enfant ?

Honnêtement, pas beaucoup. Ça m'est arrivé surtout lorsque j'étais au lycée Louis le Grand. Quand j'avais dans les 12, 13, 14 ans. Je n'étais pas un très grand joueur, je n'ai pas toutes les qualités. Je ne suis pas un grand sportif. Je n'ai jamais été un fanatique. Ensuite, je me souviens d'où j'étais lorsque la France a été championne du monde, du temps de Zidane. J'étais en voiture en Bretagne, j'écoutais ça à la radio.


On dit souvent qu'on joue un peu moins à Paris qu'en région. Vous pensez que c'est vrai ?

Je crois que c'est assez évident. En fait, il fallait aller dans des stades de banlieue : prendre le métro, un autocar pour aller en région parisienne, sous la pluie. Ce n'était pas toujours extraordinaire. Je me rappelle avoir joué au foot au Pré-Saint-Gervais. Le stade a été…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages