François Gabart : "Jean Le Cam est impressionnant", après une semaine de course, notre consultant dresse un premier bilan

Vincent Daheron
·1 min de lecture

Quel est votre regard sur cette première semaine de Vendée Globe ?
François Gabart : "Un Vendée Globe fidèle à lui-même, surprenant comme toujours, il n’y en pas un qui se ressemble. Un bon début de course avec pas mal de choses qui se sont passées, c’était très dense. Ce n’est jamais facile un départ de Vendée Globe mais on a quand même eu une semaine assez dure pour tous les marins. Il y avait des conditions pas forcément compliquées pour les premières heures mais assez techniques les premiers jours voire un peu violentes en forces de vent et l’état de la mer, que ce soit hier ou dans la nuit de mardi à mercredi. Deux retours aux Sables d’Olonne avec Fabrice Amedeo qui est reparti, Jérémie Beyou devrait, lui, arriver dans la journée. Pour le moment, pas d’abandon à déplorer, ce qui est plutôt une très bonne chose au vu de la situation de course et des conditions difficiles."

Les premiers jours ont été très agités, encore cette nuit avec la dépression tropicale Thêta, ça permet de se mettre très vite dans le bain, sans round d’observation ?
FG : "C’est sûr qu’on est vite dans le vif...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi