France 2002 : un crash final en mondovision

"Il nous reste une chance d'entrer dans l'histoire." Ce 11 juin, les premiers mots solennels de la causerie d'avant France-Danemark prononcés par Roger Lemerre laissent vite place à une harangue enflammée : "Partez rassurés : c'est vous les champions du monde ! Vous trouverez la solution ! Vous l'avez trouvée à 10 contre 11 contre l'Uruguay !" Mais un silence pesant lui répond dans le vaste salon privé du complexe des LG Cheetahs de Séoul, devenu QG des Bleus.

Danish dynamite façon puzzle !


Puis Roger donne les onze titulaires écrits au paperboard : Barthez, Candela, Thuram (qui glisse axe droit à la place de Lebœuf, blessé), Lizarazu, Makélélé (pour Petit, suspendu), Vieira, puis Wiltord, Zidane et Dugarry (pour Henry, suspendu) et enfin Trezeguet. Un 4-3-1-2 aurait constitué un bon compromis entre Roger et ses gars, avec enfin une ligne de trois récupérateurs en soutien de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles