France 2002 : le problème Roger Lemerre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"À partir d'aujourd'hui, je suis et je resterai le premier supporter de l'équipe de France." Signé Roger Lemerre au soir du 9 octobre 1999 après la victoire étriquée 3-2 des Bleus face à l'Islande qui les qualifie pour l'Euro 2000. Panique à la FFF ! Car cette déclaration absconse laisse penser à une démission prochaine du sélectionneur, vexé par les critiques de son président Claude Simonet après la courte victoire contre l'Arménie (3-2). Invité à s'expliquer le lendemain à Téléfoot, Lemerre vrille à nouveau : "Il y a une chose que je voudrais dire pour lever toute ambigüité. Si mon chapeau savait pour qui je vote, je le brûlerais immédiatement." Traduction approximative : il reste à son poste.

"Qu'est-ce que je risque ? J'ai les meilleurs du monde !"


La France du foot découvre, éberluée, l'autre face sombre, lunatique, de l'ex-adjoint sympa…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles