La France bat à nouveau la Pologne et assure sa qualification pour l'Euro 2024

L'équipe de France de handball a validé son ticket pour l'Euro 2024, ce samedi, en s'imposant pour la deuxième fois cette semaine contre la Pologne (30-27). Les Bleus sont invaincus lors de ces qualifications.

Larges vainqueurs de la Pologne mercredi à Gdansk (38-28), les Bleus ont réitéré la performance ce samedi, à Aix-en-Provence, en s'imposant difficilement cette fois-ci (30-27) contre les Blanc et Rouge, lors de la 4e journée des qualifications à l'Euro 2024. Grâce à ce succès, les hommes de Guillaume Gille sont officiellement qualifiés pour le Championnat d'Europe de handball (10 au 28 janvier 2024), en Allemagne.

lire aussi : Comment les Bleus sont devenus une machine à shooter

Une dernière semaine de qualifications aura tout de même lieu en avril. L'équipe de France affrontera d'abord la Lettonie (26 avril) puis l'Italie (30 avril), mais pourra, la qualification en poche, ménager les cadres.

lire aussi : Le film de France-Pologne

Malgré un début de match sérieux, les Bleus n'ont pas été aussi faciles que mercredi face à des Polonais revanchards, la faute au gardien polonais Adam Morawski (9 arrêts en première mi-temps). Pourtant, ils ont eu l'occasion de créer des écarts en exploitant les transitions rapides, notamment par l'intermédiaire de Kentin Mahé (22e et 24e) pour donner une avance de trois buts aux Bleus (14-10). Mais les manquements défensifs tricolores ont permis à la Pologne de rentrer aux vestiaires avec seulement deux buts de retard (16-14).

Un duel de gardienEntré à la place de Vincent Gérard dans les cages en seconde mi-temps, Charles Bolzinger a confirmé dès ses premières minutes que cette rencontre était bel et bien celle des gardiens. Le joueur de Montpellier a multiplié les sauvetages à l'image d'un arrêt spectaculaire sur l'énorme frappe de Szymon Dzialakiewicz (52e). En face, le portier polonais a continué le second acte sur le même ton que le premier.

L'écart au score n'a jamais dépassé cinq buts, offrant une fin de match serrée. Mais alors que les visiteurs poussaient pour recoller, Dika Mem est venu d'une frappe plein axe à dix mètres valider le succès tricolore pour de bon.

lire aussi : Un vivier limité pour les gardiens de but des Bleus