La France bat aisément l'Italie (3-0) pour ses débuts en Ligue des nations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Barthélémy Chinenyeze a brillé face à l'Italie. (A. Réau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour les débuts d'Andrea Giani sur le banc des Bleus en compétition officielle, les champions olympiques ont parfaitement débuté leur Ligue des nations à Ottawa en battant 3-0 (25-22, 26-24, 25-19) les champions d'Europe italiens.

L'équipe de France a parfaitement négocié son premier rendez-vous de la Ligue des nations, dans la nuit de mercredi à jeudi, en battant à Ottawa l'Italie 3-0 (25-22, 26-24, 25-19). Première réussie pour Andrea Giani, dont c'était le premier match en compétition officielle sur le banc des champions olympiques, face à une équipe dont il avait été la grande star dans les années 90. Face aux champions d'Europe en titre, les Bleus se sont imposés sans trembler.

lire aussi

Calendrier, résultats et classement de la Ligue des nations

Emmenés par un très bon Barthélémy Chinenyeze au centre (13 points dont 5 blocs) et Earvin Ngapeth toujours efficace en attaque (11 points), les Français ont bataillé lors de deux premiers sets serrés avant de dérouler dans le troisième. Face à une équipe italienne rajeunie, autour du passeur et capitaine Simone Giannelli, par rapport à celle qui avait décroché le titre européen en septembre, les Bleus ont fait parler l'expérience avec cinq champions olympiques dans le six de départ pour épauler le « petit » nouveau Quentin Jouffroy, qui a parfaitement répondu aux attentes (7 points).

« Un gros match »

« Je suis content, c'était un gros match, la réception a été très bonne et j'ai beaucoup aimé l'attitude des joueurs. Aujourd'hui, les deux premiers sets ont été très durs, et à la fin, nous avons bien servi, avec notamment Jouffroy », s'est félicité Andrea Giani. Seul bémol, la blessure de Kevin Tillie qui a dû céder sa place à Yacine Louati.

L'équipe de France enchaîne dès ce jeudi soir par un nouveau gros match face à la Serbie, championne d'Europe en 2019, qui, elle aussi avec un groupe renouvelé, a entamé la compétition par un succès 3-1 face à la Bulgarie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles