La France déroule contre l'Arabie saoudite et se qualifie pour le tour principal

Elohim Prandi et les Bleus faciles vainqueurs de l'Arabie saoudite. (A. Martin/L'Équipe)

Pour son deuxième match du premier tour dans le Mondial, la France a largement battu l'Arabie saoudite (41-23), samedi, à Katowice (Pologne). Les Bleus sont déjà assurés de disputer le tour principal de l'épreuve.

Après un succès inaugural étriqué face à la Pologne (26-24), les Bleus de Nikola Karabatic ont fait le plein de confiance en battant largement l'Arabie saoudite samedi (41-23) n pour leur deuxième match du Championnat du monde. Face à des Saoudiens décomplexés, les Bleus ont eu droit à une adversité d'un autre style que deux jours plus tôt. Ce match beaucoup plus ouvert a d'entrée fait les affaires des Bleus. Au bout de dix minutes, ils menaient déjà de quatre buts (8-4).

Les Saoudiens ont laissé beaucoup d'espace à des Français qui n'en demandaient pas tant pour empiler les buts, profitant également de plusieurs supériorités numériques suite à trois expulsions pour deux minutes (et d'un carton rouge contre Marhoon Al-Maa, pour un coup au visage de Valentin Porte). À la pause, les joueurs de Guillaume Gille avaient déjà pris 10 buts d'avance (24-14).

lire aussi : Calendrier et résultats du Mondial

Mais il y a eu des pertes de balle mal venues qui ont offert plusieurs situations de jeu rapide aux Saoudiens, face à qui Vincent Gérard ne pouvait rien. En deuxième période, les Bleus ont élevé le curseur, faisant gonfler l'écart au tableau d'affichage, alors que Rémi Desbonnet a remplacé Vincent Gérard dans le but français, avec un certain succès (6 arrêts, 50 % de parade). En face, l'Arabie saoudite n'a pas démérité, mais était loin du niveau requis pour rivaliser avec les champions olympiques en titre.

En attendant le match entre la Pologne et la Slovénie plus tard dans la journée, les Bleus prennent seuls la tête du groupe B et les portes du tour principal s'ouvrent déjà. « C'est un match satisfaisant, même si l'opposition et le rapport de force étaient très différents de ce qu'on a l'habitude de voir au niveau international, a tempéré le sélectionneur des Bleus Guillaume Gille au micro de beIN Sports après la rencontre. Les garçons ont été sérieux et ont construit le score tout au long du match. Il y a aussi l'impression de ne pas avoir rempli l'infirmerie, c'est une belle soirée », savourait-il.