La France domine le Monténégro et se rapproche des quarts de finale

Vincent Gérard a encore été très performant dans ses buts mercredi soir. (A. Martin/L'Équipe)

Tout en maîtrise, la France s'est imposée face au Monténégro mercredi à Cracovie (35-24) ce mercredi. Portés par un excellent Vincent Gérard, les Bleus entament parfaitement le tour principal de ce Mondial et se rapprochent des quarts de finale.

Pour son premier match dans le tour principal du Championnat du monde, l'équipe de France s'est largement imposée face au Monténégro mercredi soir (35-24). Vincent Gérard, homme du match, a été en totale réussite dans le but avec 15 arrêts sur 33 tirs (45 %) alors que Melvin Richardson a posé énormément de problèmes à la défense monténégrine (10 buts). Avec ce succès, la France se rapproche des quarts de finale.

Après une entame marquée par trois échecs de chaque côté, les Bleus ont inscrit le premier but de la rencontre par l'intermédiaire de Ludovic Fabregas (3e) et n'ont jamais couru au score dans ce match. Si la première période a été globalement maîtrisée par les Français, les hommes de Guillaume Gille auraient pu retourner aux vestiaires avec plus de marge. Trop tendre en défense, surtout en fin de période, l'équipe de France ne comptait que trois buts d'avance à la pause (16-13), pas aidée non plus par son manque d'efficacité devant les cages avec 57 % de réussite au tir (16/28 dont 3/3 aux penalties).

Une deuxième période plus convaincante

De retour sur le terrain, les Bleus ont accéléré en attaque avec un brillant Melvin Richardson (10/13). Dans le but, Vincent Gérard a continué d'écoeurer les attaquants adverses et la défense est montée en intensité pour limiter l'arrière droit Branko Vujovic à 3 unités (28 buts dans ce Mondial et meilleur buteur de sa sélection).

Les Bleus ont ensuite déroulé en faisant souffler les cadres et ont fini par s'imposer par onze buts d'écart (35-24). Au classement, la France est en tête de ce groupe 1 avant d'affronter l'Iran vendredi puis l'Espagne dimanche en vue d'une qualification pour les quarts de finale de la compétition.

VIDÉO-SPQ Handball : pourquoi les gardiens peuvent-ils sortir de leur cage ?