France-Espagne: une bonne Roja, la vidéo et Deulofeu, c'était trop pour ces Bleus

Encouragement pour Mbappé, avertissement pour Bakayoko

Pour sa première titularisation en équipe nationale, Kylian Mbappé, très attendu, n'a pas renversé l'Espagne à lui tout seul. Et ça aurait été bien trop lui demander. Mais sur quelques accélérations et prises de balle, il a en tout cas prouvé que sa place chez les Bleus n'était pas usurpée et son heure passée sur la pelouse du Stade de France en appelle bien d'autres encore. Son coéquipier à Monaco, Tiémoué Bakayoko, a lui moins bien vécu son baptême du feu, avec une grosse erreur qui amène le penalty de David Silva, quelques minutes après son entrée en jeu.

>> Les notes du match

Giroud avait pourtant prévenu Lloris

Les Bleus, qui avaient jusque-là bien résisté malgré l'ultra-possession espagnole, qui a parfois frisé les 70%, ont donc fini par s'incliner sur l'erreur de Bakayoko et le penalty transformé par David Silva (69e). L'Espagnol a pris Hugo Lloris à contrepied, alors qu'Olivier Giroud, avait indiqué à son gardien de quel côté plonger. Note pour plus tard : écouter Olivier.

>> France-Espagne en direct : les Bleus sont tombés sur plus fort

La vidéo fausse un peu l'ambiance mais sauve le résultat

Il va falloir s'y habituer : la vidéo provoque des émotions contradictoires, et le public du Stade de France n'a pas bien su sur quel pied danser. A deux reprises, les images ont déjugé l'arbitre, avec dans un premier...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages