France-Espagne: l’arbitrage vidéo, ça va ressembler à quoi?

L’arbitre de France-Espagne ce mardi (21h) pourra s’appuyer sur la vidéo. Mais sous quelles conditions et de quelle manière? RMC Sport vous explique tout pour briller devant votre télévision ou dans les travées du Stade de France.

La FFF l’a annoncé ce lundi, pour la première en France l’arbitrage vidéo sera utilisé lors du match amical des Bleus contre l’Espagne ce mardi (21h) en match amical au Stade de France. Mais en quoi cela va consister exactement?

A lire aussi >> France-Espagne: pourquoi c’est bien plus qu’un match amical

Trois hommes concernés

Seuls trois hommes pourront appuyer sur le bouton "replay" ce mardi:

  • Deux arbitres assistants (dans un van sous le Stade de France), qui s’appuieront sur les images des 15 caméras de TF1 et des huit du diffuseur espagnol (Telecinco). Confortablement installés dans un car régie sous les tribunes, les deux arbitres allemands pourront demander à l’arbitre de revenir sur sa décision si "les images apportent la preuve incontestable que sa décision est erronée".
  • L’arbitre lui-même, en l’occurrence Felix Zwayer, pourra naturellement faire appel aux deux hommes s’il n’est pas certain de la décision à prendre. Mais aussi aller regarder les images en personne, sur un écran placé à la sortie du tunnel.

Quatre situations de jeu ciblées

Mais les trois hommes ne pourront pas non plus mettre sur pause à tout va. Quatre situations seulement pourront être réexaminées au ralenti et sous tous les angles:

  • Lorsqu’un but est marqué
  • Lorsqu’il y a situation de penalty
  • Lorsqu’un joueur écope d’un carton rouge direct
  • Lorsque l’arbitre central s’est...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages