Oui, la France a eu raison de mettre fin à ses championnats de Ligue 1 et Ligue 2

SO FOOT
So Foot

Et si la France avait encore pris la mauvaise décision ? La question se pose depuis le tremblement de terre provoqué par une simple phrase sortie de la bouche d'Édouard Philippe mardi 28 avril ("La saison 2019-2020 du sport professionnel, dont de football, ne pourra pas reprendre"), puis par les fameuses annonces de la LFP au moment de dévoiler les classements définitifs de l'exercice en cours. Pour Jean-Michel Aulas comme pour beaucoup d'autres, le football français s'est précipité. Ou plutôt le gouvernement, puisque c'est bien lui qui a décrété qu'aucune manifestation sportive, y compris à huis clos, ne pourrait se tenir avant le mois de septembre. Il fallait donc attendre. Il fallait imiter l'Allemagne, qui a donné

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi