La France fait l'impasse sur la Coupe des nations à Milton

L'équipe de France a ramené neuf médailles de la Coupe des nations à Glasgow. (Illustration) (Bruno Bade/Presse Sports)

L'équipe de France sera absente de la Coupe des nations sur piste qui se déroule du 12 au 15 mai à Milton, au Canada.

M.M.

Après les neuf médailles, dont cinq en or, obtenues à Glasgow à la fin du mois d'avril dans le cadre du lancement de la Coupe des nations sur piste, la France a décidé de faire l'impasse sur la 2e manche mondiale qui débute ce jeudi (jusqu'au dimanche 15) à Milton au Canada.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme sur piste

Actuellement deuxième au classement mondial derrière les Pays-Bas et devant l'Allemagne, la France avait la possibilité de marquer une pause dans cette compétition qualificative pour les championnats du monde sur piste qui auront lieu cette année à Saint-Quentin-en-Yvelines, du 12 au 16 octobre, et dans une moindre mesure pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris alors que les règles qualificatives ne sont pas totalement définies.

lire aussi

Les Français en force en ouverture de la Coupe des nations de Glasgow

Une équipe en Colombie

Une sélection française sera néanmoins présente à Cali (Colombie) du 7 au 10 juillet, à l'occasion de la dernière manche de cette Coupe des nations.

« Les très bons résultats obtenus à Glasgow et notre bonne place au classement mondial nous permettent de faire l'impasse sur la manche de Milton, estime Florian Rousseau, directeur du programme olympique à la Fédération française de cyclisme (FFC). Au niveau du règlement de la Coupe des nations, on est juste obligé de faire au moins deux manches. On sera à Cali mais pas avec une équipe de France au complet. On ajustera la sélection en fonction de la concurrence étrangère. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles