France-Finlande : le plaisir des sourires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ces derniers jours, il était question de trouver les bons mots pour réussir à expliquer ce qui clochait chez cette équipe de France, méconnaissable depuis son échec cuisant au dernier Euro. Il fallait décortiquer les grands discours de chacun, trouver des signaux dans les phrases balancées par Didier Deschamps, Hugo Lloris ou encore Paul Pogba après la nouvelle contre-performance en Ukraine ce week-end. À force de s'ennuyer devant les matchs des Bleus, on avait presque oublié qu'en football, rien ne vaut le terrain, lieu d'expression favori des joueurs, pour dégager des tendances, percevoir le bien-être d'un groupe, ou au contraire percer à jour des malaises.

Ce mardi soir, à Lyon, le sourire sur le visage de Karim Benzema à la 60e minute de jeu valait bien tous les mots du Grand Robert ou du Larousse. À ce moment précis, les Bleus ne viennent pas de marquer, non, ils viennent de régaler, et surtout de s'éclater en récitant leur partition…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles