La France mise tout sur Deschamps et snobe encore Zidane

Zinedine Zidane en rêvait et attendait patiemment depuis son départ du Real Madrid en 2021 de pouvoir prendre les rênes de l’Équipe de France. Cependant, la FFF a finalement décidé de prolonger le contrat de Didier Deschamps jusqu’à l’été 2026 au grand dam de la légende du Real Madrid.

Pour voir Zinedine Zidane sur le banc de l’Équipe de France, il faudra donc patienter dans le pire des cas jusqu’à l’été 2026 et l’après-Coupe du monde. Depuis son deuxième départ du Real Madrid en mai 2021, Zidane n’a pas caché sa volonté de prendre les rênes des Bleus comme il le faisait savoir en juin dernier lors d’une interview pour L’Équipe. « J'en ai envie, bien sûr. Je le serai, je l'espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi. Mais j'ai envie de boucler la boucle avec l'équipe de France. J'ai connu cette équipe de France en tant que joueur. Et c'est la plus belle des choses qui me soit arrivée ! ».

Deschamps 2026, c’est bouclé

Cependant, la Fédération française de football avait d’autres plans. Ou plus particulièrement Noël Le Graët. Le président de la FFF avait affirmé avant même le début du Mondial que Deschamps aura carte blanche pour la décision contractuelle si jamais l’Équipe de France atteignait la demi-finale de Coupe du monde au Qatar. Ce que les Bleus ont fait. Et ce samedi, la Fédération française de football a officialisé la prolongation de contrat de Didier Deschamps

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com