France-Moldavie (2-1) : Lenglet, premier couac en Bleu

Alors qu'il avait plutôt donné satisfaction jusqu'ici, le défenseur de Barcelone a commis sa première bourde ce jeudi contre la Moldavie (2-1).
Alors qu'il avait plutôt donné satisfaction jusqu'ici, le défenseur de Barcelone a commis sa première bourde ce jeudi contre la Moldavie (2-1).

ll fallait bien que cela arrive. Alors qu'il avait donné satisfaction lors de ses premières caps sous le maillot bleu, Clément Lenglet (24 ans), qui fêtait sa 6e sélection ce jeudi contre la Moldavie (2-1), a connu son premier "couac" en étant à l'origine de l'ouverture du score.

Une action malheureuse, avec deux têtes étrangement molles vers Steve Mandanda, qui ont permis à l'attaquant moldave Vadim Rata de prendre le meilleur sur le défenseur barcelonais avant de tromper Mandanda de près (0-1, 9e). Le quatrième but seulement de la Moldavie depuis le début des éliminatoires.

"Une intensité et une pression particulières", disait-il

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

En conférence de presse, Clément Lenglet confiait mardi : "Jouer des matches internationaux, c'est énormément d'expérience acquise pour moi. Je n'avais pas eu beaucoup de matches de très, très haut niveau jusqu'à présent, à part ceux en Ligue des champions la saison passée. Les matches internationaux, c'est une intensité et une pression particulières." Et alors qu'il n'avait connu que des hauts jusqu'ici, il vient de vivre sa première réelle difficulté en sélection.

Une expérience internationale de plus, finalement, pour celui qui s'installe petit à petit comme le nouvel accolyte de Raphaël Varane en charnière centrale. Il n'a d'ailleurs pas été inquiété outre-mesure ensuite, n'empêchant pas son équipe de s'imposer dans la douleur. La tuile d'un instant pour l'ancien Nancéien, qui est resté appliqué dans la relance et n'a pas concédé d'autres situations chaudes jusqu'au coup de sifflet final. Mais d'aucuns diront que le très haut-niveau ne pardonne pas.

Benjamin Quarez, au Stade de France.

À lire aussi