France-Nouvelle-Zélande : Coups de coeur/griffe de notre envoyé spécial

Coudry, Arnaud
/ Panoramic

Après la défaite avec les honneurs de l’équipe de France B contre la Nouvelle-Zélande, (23-28), retrouvez ce qui a retenu l’attention de notre envoyé spécial à Lyon.

Coups de coeur

Enfin du jeu ! Ce match décidé au dernier moment pour remplir les caisses de la FFR avait été décrié de toutes parts. Peu d’intérêt sportif, pas de sélection internationale pour les joueurs concernés, juste un moyen de remplir les caisses de la Fédération. Au final, ça a été l’un des matches les plus enthousiasmants de ces dernières années ! Du jeu, des essais à la pelle, des Bleus combattifs et offensifs… L’équipe réserve, mélange d’anciens revanchards et de jeunes prometteurs, a proposé un rugby que l’on n’avait plus vu depuis belle lurette. Et si on ne disputait que des matches sans enjeux ?  

Danty-Chavancy, la fusion effective Jacky Lorenzetti et Thomas Savare en rêvaient, Guy Novès l’a fait. Associer au centre le Parisien Jonathan Danty et le Racingman Henry Chavancy. La fusion enfin faite ! Pour un résultat, sous le maillot bleu, plus que satisfaisant puisque les deux trois-quarts centre ont composé mardi une paire puncheuse en attaque et solide en défense. Rivaux en club et unis en sélection. Comme quoi cette équipe de France B, improbable sur le papier, a su renverser pas mal d’idées reçues. Dommage que cette association ne soit pas comptabilisée dans les archives. A moins qu’on la retrouve prochainement avec le «grand» XV de France !

Coups de griffe

A quoi bon des (...) Lire la suite sur sport24.com

Les notes après France-Nouvelle-Zélande : Lacroix décisif, Spedding discret

Novès : «Tous les joueurs ont marqué des points»

Bleus bis contre Black bis, le test fantôme

Henry Chavancy : «Pas un match au rabais»

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages