La France remporte l'Euro des moins de 17 ans contre les Pays-Bas

Menée, l'équipe de France des moins des 17 ans a retourné la situation, mercredi à Netanya (Israël), pour battre les Pays-Bas (2-1) en finale de l'Euro grâce à un doublé du Havrais Saël Kumbedi. Il s'agit du troisième titre dans la compétition pour les Bleuets après 2004 et 2015.

Ils ne disputaient que leur première compétition internationale, mais les Bleuets de la génération 2005 ont déjà marqué l'histoire des équipes de France. Ils ont dominé, à Netanya (Israël), ce mercredi l'Euro des moins de 17 ans en venant à bout des Pays-Bas en finale (2-1), une équipe jugée favorite qui les avaient battus durant la phase de groupes (1-3).

S'ils ont dominé la rencontre, les joueurs de José Alcocer ont concédé le premier but juste après la pause. Sur un centre de Vos, venu de la gauche, le latéral gauche Jeanuël Belocian a mal jugé la trajectoire du ballon arrivé sur la poitrine de Slory, qui a devancé la sortie de Lisandru Olmeta (48e). Mais la meilleure attaque de la compétition (18 buts) a vite réagi par un sauveur inattendu : le latéral droit Saël Kumbedi.

Les générations Benzema-Nasri et Upamecano-Reine-Adélaïde ont des successeurs

Le jeune Havrais (17 ans), habitué à monter aux avant-postes, a réussi un magnifique crochet sur Breinburg avant de décocher une splendide frappe du gauche (58e). Et, comme un bonheur n'arrive jamais seul, Kumbedi s'est offert un doublé deux minutes plus tard. En attaquant inspiré, il était à la retombée d'un tir de Mathys Tel repoussé par Kuijsten, le gardien néerlandais.

La suite restera à jamais gravée dans les mémoires : l'équipe de France décroche le troisième trophée de son histoire dans cette catégorie après 2004 (génération Benzema, Nasri) et 2015 (génération Upamecano, Reine-Adélaïde). L'avenir est doré.

lire aussi

Qui sont les joueurs à suivre de l'équipe de France des moins de 17 ans ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles