La France sacrée championne d'Europe de cécifoot

L'équipe de France de cécifoot sacrée championne d'Europe. (FFHandisport)

Grâce à sa victoire ce vendredi en finale face à la Turquie (0-0, 2-1 aux t.a.b.), l'équipe de France de cécifoot a été sacrée championne d'Europe pour la troisième fois de son histoire.

Les Bleus iront à la Coupe du monde l'an prochain en tant que champions d'Europe. Qualifiée pour le Mondial en Angleterre (du 18 au 27 août 2023 à Birmingham) après avoir atteint le dernier carré de l'Euro 2022 à Pescara (Italie), l'équipe de France de cécifoot a été sacrée championne d'Europe ce vendredi grâce à sa victoire en finale face à la Turquie (0-0, 2-1 aux t.a.b.). C'est la troisième fois que les Bleus remportent le Championnat d'Europe après leurs succès en 2009 et 2011, et après la finale de 2019.

Dans la foulée, les Bleus avaient plongé dans une spirale négative, achevant les Jeux Paralympiques de Tokyo à la 8e et dernière place. A Pescara (Italie), les hommes de Toussaint Akpweh ont fait preuve de solidarité tout au long de la semaine, invaincus en phase de poule, et d'une belle capacité à réagir lorsqu'ils se sont trouvés en difficulté. « L'objectif prioritaire était de se qualifier pour le dernier carré afin de valider notre billet pour les Mondiaux, rappelle Charly Simo, le directeur sportif du cécifoot français. Nous ne pouvions pas imaginer, dès le départ, que nous allions ramener ce titre européen, mais on ne va pas s'en contenter. »

« Monter sur le podium à Paris »

Comme en poule, les Bleus ont battu la Turquie en finale (0-0, 2-1 aux tirs au but). « On voulait montrer à la France que nous avions notre place à Paris. Les champions continentaux étant qualifiés d'office pour les Jeux de Paris 2024, on n'y sera donc pas uniquement en tant que pays organisateur. On sera aux Jeux en tant que champions d'Europe, félicite Charly Simo. Nous méritons pleinement notre place. Pour les joueurs, c'est très important. Aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup d'euphorie, parce que nous sommes conscients de là où on vient et on sait où on veut aller. »

Pour autant, le patron admet qu'il y a « beaucoup de joie et de fierté » : « Je remercie ce staff formidable, pour la plupart composé de bénévoles, quand nos adversaires turcs ou anglais, respectivement deuxièmes et troisièmes, sont tous professionnels. On va travailler dur parce que notre objectif est de monter sur le podium à Paris. Les joueurs ont compris que pour gagner, il faut se préparer, qu'on ne peut pas improviser. La France peut compter sur nous, on se battra à Paris. »

lire aussi

Toute l'actu des Jeux de Paris 2024

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles