La France s'implique sur la sécurité de la Coupe du monde 2022 à travers 220 experts

La Coupe du monde aura lieu du 21 novembre au 18 décembre au Qatar. (F. Faugère/L'Équipe)

Le Parlement a ratifié jeudi le partenariat entre Paris et Doha sur la sécurité de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Au moins 220 experts français sont prévus.

Après le Sénat en février, l'Assemblée Nationale a validé jeudi le partenariat entre la France et le Qatar sur la sécurité pendant la prochaine Coupe du monde. Paris devrait envoyer a minima 220 experts français spécialisés dans la lutte anti-drones, le déminage, la recherche d'explosifs ou encore faisant partis du GIGN et de la division nationale de lutte contre le hooliganisme.

lire aussi

Toute l'actualité du Mondial 2022

« Notre rôle (avec cet accord) n'est pas de prendre la défense du Qatar ou d'en faire le procès, mais de promouvoir les intérêts de la France et d'assurer la protection des visiteurs », a assuré la rapporteure Amélia Lakrafi (Renaissance), alors que l'opposition a fustigé la décision prise par le Parlement, rappelant l'« aberration écologique » et la question du respect des droits de l'Homme que pose le Mondial 2022.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles