La France termine 4e du Sail GP de Saint-Tropez

Les Français ont décroché la 4e place du Sail GP de Saint-Tropez. (SailGP)

L'équipe de France a obtenu la 4e place du Sail GP à Saint-Tropez, dimanche. Elle termine à un point du podium.

Les Français avaient le sourire après la fin des trois épreuves du Sail GP de Saint-Tropez, dimanche. Déjà 4e samedi soir, l'équipage emmené par Quentin Delapierre a terminé à un point du podium, et n'a pas pu participer à la Final Race. Deuxième à Copenhague il y a trois semaines, le clan tricolore confirme néanmoins sa bonne forme. Au terme d'une journée marquée par l'absence de vent, ce sont les Etats-Unis qui ont remporté l'épreuve, devant la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne. Il s'agit du premier Sail Grand Prix remporté par les Américains depuis leur arrivée en 2018.

« Une part de moi est satisfaite de n'être qu'à un point de la finale derrière les Anglais, a réagi Quentin Delapierre, pilote du F50 tricolore. Et je me dis que le chemin parcouru est intéressant. Une autre partie de moi, ma part de compétiteur, se dit que cette finale était presque entre nos mains. J'ai une grosse analyse à faire sur mes départs pendant ce week-end de course. Mais un des gros enseignements de ce week-end c'est que notre fond de jeu est là et qu'on est capable de remonter des places quand on est derrière. C'est bon signe pour la suite ! »

Amélie Riou, remplaçante victorieuse

À noter qu'Amélie Riou, membre de l'équipe française, a remporté l'épreuve à bord du F50 américain de Jimmy Spithill. La Française a en effet remplacé l'américaine Stéphanie Roble, blessée lors des entraînements. « Je suis trop contente de la manière dont les choses se sont passées ce week-end, a indiqué la Bretonne, qui devient à 29 ans, la première Française à remporter une épreuve sur SailGP. Je suis sur un petit nuage ! J'ai appris pas mal de choses. L'organisation à bord est un peu différente de celle des Français. Le fait de travailler en anglais, avec une équipe comme ça, et puis c'est James Spithill quand même ! »

lire aussi

Toute l'actualité de la voile