France : Le ticket d'Upamecano pour la Coupe du monde

Pour la deuxième fois en moins de 24 heures, Dayot Upamecano, un lapin plutôt difficile à mettre en cage, a été pris dans les phares du Qatar. Il a d'abord été croisé mardi soir dans un virage de la zone mixte du stade Al-Janoub, à Al-Wakrah, moins d'une heure après la large victoire de l'équipe de France sur l'Australie (4-1), tête baissée et visage fuyant, avant de s'ouvrir un petit peu : "C'est vrai que j'ai fait un très très bon match aujourd'hui. Après, je ne veux pas me reposer dessus. Il y a encore du travail." Il a ensuite été balancé en conférence de presse mercredi, pour plus ou moins délivrer le même message. Sa superbe prestation contre l'Australie ? "Un match comme les autres." Relance : "Dans tous les métiers, on est critiqué, mais j'essaie de ne pas trop écouter les critiques, de me concentrer sur mes performances. En revanche, j'en veux toujours plus, je veux toujours m'améliorer, corriger…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com