Franck Cammas élu marin de la décennie

Gael Robic
·1 min de lecture

Route du Rhum, Volvo Ocean Race, Trophée Jules Verne, Brest Atlantiques, petite Coupe de l’America, Tour de France à la voile… En solitaire, en double ou en équipage, ces dix dernières années, Franck Cammas a –presque- tout raflé. Navigué sur tous les bateaux, du maxi-trimaran aux monocoques de toutes tailles, via le catamaran olympique. Les sceptiques objecteront qu’il manque un tour du monde en solo. Que François Gabart aussi, a fait très fort. Tout le charme d’une élection…

"C’est sympa ! C’est une bonne surprise, une reconnaissance marquante ! Après, il y a des champions partout, a affirmé l'heureux élu après le résultat du vote. Il est parfois tout aussi difficile de remporter une régate d’une demi-heure qu’un tour du monde. C’est bien aussi de mettre en lumière la voile olympique par exemple, avec des gens qui sont moins sur le devant de la scène mais qui ont tout autant de talent et bossent à longueur d’année."

"Gagner le Rhum, c’était presque un hasard"

"Ces dix dernières années, j’ai eu la chance de toucher à plein de supports de voile différents. J’ai vécu intensément. Gagner le Rhum (2010), c’était presque un hasard, estime l'Aixois en toute humilité. Au départ, c’était...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi