Franck Haise (Lens) : « Il aurait fallu être plus rigoureux » à Strasbourg

Franck Haise (Lens) : « Il aurait fallu être plus rigoureux » à Strasbourg

Après le match nul de Lens à Strasbourg (2-2), Franck Haise a souligné les bonnes choses réalisées par son équipe mais regretté un manque de rigueur défensive.

Franck Haise (entraîneur de Lens, qui a fait match nul 2-2, face à Strasbourg) : « Ce n'était pas facile de manoeuvrer Strasbourg mais on s'est créé beaucoup d'occasions. Même si Matz Sels a fait des arrêts assez exceptionnels surtout en seconde période, Strasbourg a aussi tout donné et eu des occasions, même si elles étaient moins nombreuses que les nôtres. Ils ont tout fait pour mériter ce match nul. On aurait quand même dû en mettre un de plus. Ce n'est pas parce qu'on a battu Paris qu'on va marcher sur tous les matches du Championnat. Malheureusement, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Strasbourg a gardé la même ossature que l'an dernier, et ils avaient fini sixièmes, devant nous. Ils nous avaient d'ailleurs battu deux fois. C'est une très belle équipe. On a créé beaucoup d'occasions, de tirs, de centres, mais il aurait fallu être plus rigoureux sur quelques actions défensives, notamment quand ils égalisent assez vite. On a fait beaucoup de bonnes choses, mais pas tout pour gagner le match. »

lire aussi : Les tops-flops de Strasbourg-Lens : Sels, un point c'est tout

Mathieu le Scornet (entraîneur de Strasbourg) : « L'état d'esprit a été remarquable ce soir (mercredi). On a pu compter sur notre gardien, qui a donné beaucoup de confiance derrière. Les milieux aussi ont été très solidaires. Tout le monde a très bien travaillé, de nos attaquants jusqu'au gardien. Ce sont des matches références dans l'état d'esprit. C'est une bonne chose de rivaliser avec cette équipe de Lens, avec un grand technicien à sa tête. Quand on joue des équipes comme celles-ci, les dangers viennent de partout. On peut féliciter les joueurs sur ces questions-là, la stabilité et la confiance. Ils ont joué le match sans se dire qu'ils jouaient le dauphin. Ils se sont exprimés et ils sont plutôt bien récompensés. Quand on reçoit le dauphin de la L1, on a envie de mettre en place un système qui rassure. Revenir à une défense à 5, cela permettait d'avoir un milieu mixte. Tout le monde a contribué au gain de ce point. »