František Rajtoral, la mort d'un homme

SO FOOT

Il avait trente et un ans. Autant dire une peccadille, que ce soit dans la carrière d'un latéral droit ou tout simplement dans la vie d'un homme. Lors de la victoire de son équipe vendredi dernier face à Konyaspor, František Rajtoral n'était pas entré en jeu. Une situation que connaissait le défenseur de Gaziantepspor depuis le début du mois d'avril. Deux jours plus tard, ses coéquipiers s'étonnent de ne pas le trouver à l'entraînement. Signal fatal. En se rendant à son domicile, ils trouvent les lumières allumées, mais la porte est close. À l'intérieur, le défenseur tchèque s'est pendu. Le choc est aussi immense qu'inattendu : " Il avait l'air de n'avoir aucun problème. Je ne comprends vraiment pas pourquoi il a commis un tel acte", expliquait au portail en ligne turc Sporx Ibrahim Kizil, le président de Gaziantepspor.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages