Fraude fiscale: dix perquisitions et quatre personnes en garde à vue en France

Une enquête a été ouverte en Angleterre et en France dans le cadre d'une affaire de fraude fiscale, lors de certains transferts de joueurs entre des clubs de Premier League et de L1. Dix perquisitions ont eu lieu sur le sol français et quatre personnes ont été placées en garde à vue.

Les autorités britanniques et françaises ont, conjointement, ouvert une large enquête sur des faits de "fraude fiscale aggravée et blanchiment de fraude fiscale aggravée" lors de transferts de joueurs entre des clubs de L1 et de Premier League. Conduite par le Her Majesty’s Revenue and Customs (HMRC) et supervisée par le Parquet national financier français, cette enquête a donné lieu à des arrestations ce mercredi.

A lire aussi >> Newcastle et West Ham au centre d'une vaste enquête de fraude fiscale, des Français visés 

Le Parquet national financier annonce, dans un communiqué, que "10 perquisitions ont été effectuées sur l'ensemble du territoire français, et 4 personnes placées en garde à vue". Des documents ont également été saisis. En Angleterre, les autorités ont notamment perquisitionné les locaux de Newcastle et de West Ham. Lee Charnley, l’ancien directeur général des Magpies, a été arrêté.

Rien à signaler à l'OM

Selon les informations de RMC Sport, il ne s’est rien passé ce mercredi matin dans les locaux de l'OM, concerné par huit transferts récents avec Newcastle ou West Ham. "Les autorités britanniques soupçonnent des paiements occultes au bénéfice de certains joueurs, de leurs agents ou de tiers, leur permettant d'éluder des impôts sur le revenu et des cotisations sociales", indique le communiqué du PNF.

A lire aussi >> Marseille pas inquiété pour...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages