Fraude fiscale: Marveaux réagit après sa garde à vue

Placé en garde à vue ce mercredi, et relâché quelques heures plus tard, dans l'affaire de fraude fiscale concernant des transferts de joueurs entre clubs de Premier League et de L1, Sylvain Marveaux a réagi. Le milieu lorientais se dit prêt à collaborer avec la justice.

Sylvain Marveaux a passé quelques heures en garde à vue ce mercredi. Entendu par les autorités françaises dans le cadre de l'enquête pour "fraude fiscale aggravée et blanchiment de fraude fiscale aggravée" lors de transferts de joueurs entre clubs de Premier League et de Ligue 1, le milieu de terrain lorientais a réagi, ce jeudi, dans un communiqué.

A lire aussi >> Fraude fiscale: Sylvain Marveaux n'est plus en garde à vue 

"Je tiens tout d’abord à préciser que ma garde à vue a eu lieu hier et non aujourd’hui et s’est bien déroulée dès lors que j’ai pleinement coopéré avec les services enquêteurs, indique l'ancien Rennais. Ces derniers s’intéressent à une affaire sur laquelle je ne dispose personnellement que de très peu d’éléments, à savoir les conditions de mon arrivée à Newcastle en 2011."

"Je continuerai à collaborer avec la justice"

"C’est tout ce que je peux dire pour le moment si ce n’est que je continuerai à collaborer avec la justice et à fournir toute information qui pourrait m’être demandée", conclut le Lorientais. Lors de l'été 2011, Marveaux avait été transféré de Rennes à Newcastle. Les Magpies sont, avec West Ham, l'un des clubs visés par les autorités anglaises dans cette enquête. Lee Charnley, l’ancien directeur général de Newcastle, a été arrêté ce mercredi.

A lire aussi >> Fraude fiscale: dix perquisitions et quatre personnes en...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages