Freeride World Tour : un calendrier stable pour 2023

Après une première réussie en 2022, le spot espagnol de Baqueira Beret sera de nouveau au programme du FWT. (D. Daher/FWT)

Pour sa seizième édition, le Freeride World Tour retrouvera en 2023 les cinq mêmes étapes que l'an passé, avec notamment un début à Kicking Horse, au Canada, et une grande finale toujours sur le mythique Bec des Rosses de Verbier, en Suisse.

L'hiver ne va plus tarder à pointer le bout de son nez... Et pour les fans de ski freeride, cela signifie une chose : le retour du Freeride World Tour n'est plus très loin. Le calendrier de la 16e édition du circuit vient d'être annoncé par les organisateurs. Pour 2023, on retrouve au programme cinq étapes, dans les cinq mêmes lieux que l'an passé : au Canada, en Espagne, en Andorre, en Autriche et en Suisse.

lire aussi


Trois rookies français qualifiés sur le Freeride World Tour 2023

C'est au Canada, sur le spot de Kicking Horse, que la saison débutera du 13 au 18 janvier. Les riders seront ensuite rapidement de retour en Europe pour rejoindre Baqueira Beret, en Espagne. Le spot pyrénéen, présent pour la première fois au programme du FWT en 2022, a convaincu. La troisième étape se déroulera, elle, dans le même massif mais dans un autre pays, en Andorre. Ordino Arcalis accueillera de nouveau le FWT, comme c'est le cas depuis 2015.

À l'issue de ces trois premières manches, un "cut" aura lieu. Pour les deux dernières étapes, à Fieberbrunn (Autriche) et Verbier (Suisse), seuls les meilleurs riders seront autorisés à continuer la compétition. En 2022, ils étaient 26 à participer à ces finales FWT (12 ski hommes, 5 ski femmes, 5 snowboard hommes et 4 snowboards femmes). Et comme chaque année depuis la création du circuit en 2008, les couronnes mondiales seront attribuées à l'issue de la dernière étape, l'Xtreme de Verbier, sur le mythique Bec des Rosses.

Le format à deux manches de Fieberbrunn sera aussi de nouveau adopté, pour la deuxième année consécutive. Les coureurs réaliseront deux descentes chacun et leur meilleur résultat sera conservé pour le classement final. Par ailleurs, en Autriche comme à Verbier, les points attribués seront aussi plus importants (12 500 points pour la 1re place, contre 10 000 pour les premières manches).

lire aussi


Un hiver 2023 chargé mais sans FWT pour Wadeck Gorak

En 2022, la snowboardeuse française Tiphanie Perrotin avait remporté son premier titre de championne du monde. Chez les hommes, c'est Blake Moller qui avait été couronné. Côté ski, la Néo-Zélandaise Jessica et le Suisse Maxime Chabloz s'étaient imposés. Toutes les étapes du circuit seront visibles pour le grand public en direct sur le site du Freeride World Tour.