Une fresque murale géante pour Karim Benzema à Bron

Karim Benzema avec son Ballon d'Or (A. Réau/L'Équipe)

L'attaquant des Bleus Karim Benzema va inaugurer vendredi une fresque à son effigie dans la banlieue de Lyon et assistera à OL - Nice dans la soirée.

Depuis bientôt deux mois, les peintres s'affairent sur leurs nacelles, au bord du périphérique lyonnais à hauteur de Bron, dans un secret jusque-là plutôt bien gardé. Tout le monde sait désormais que les artistes réalisaient une fresque géante en l'honneur de Karim Benzema, l'enfant du quartier, même si les informations ont eu le plus grand mal à filtrer, ces dernières semaines. Le maire de la commune Jérémie Bréaud avait un peu vendu la mèche, en marge de la remise du Ballon d'Or, mais les peintres sont restés très silencieux, ne souhaitant pas dévoiler leur nom ni leur société, se contentant de bâcher systématiquement chaque partie du dessin lorsqu'elle était terminée.

Adidas, le sponsor de l'attaquant du Real Madrid, a financé l'oeuvre dans son intégralité. Elle est entièrement visible depuis jeudi soir, sur la tranche d'un immeuble de douze étages, s'élevant sur 35 mètres de haut. On peut y voir l'évolution de Benzema, de Bron au Real Madrid, en passant par l'OL, avec le message « Grandir ici. Devenir une légende » sous la célèbre devise de l'équipementier allemand, « impossible is nothing ».

Le Groupama Stadium à guichets fermésCette fresque, qui « concurrence » directement celle financée par Nike pour Kylian Mbappé à Bondy, devrait être inaugurée dans la journée en petit comité. Le board France et Europe d'Adidas est attendu, en compagnie de Benzema, de quelques proches et d'enfants du quartier invités pour l'occasion. L'avant-centre des Bleus pourrait ensuite se rendre au Groupama Stadium, vendredi soir, afin d'assister à OL-Nice avec son sponsor et présenter le Ballon d'Or au public de son club formateur. Le stade sera à guichets fermés et quoi qu'il en soit très animé, puisque les Bad Gones fêtent leurs 35 ans et ont prévu plusieurs tifos.