Frustré au Celtic Glasgow, Christopher Jullien songe à un départ

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Christopher Jullien lors d'un match de Ligue Europa face à Rennes en 2019. (B. Papon/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Frustré par son temps de jeu au Celtic depuis son retour de blessure, le défenseur français Christopher Jullien a ouvert la porte à un départ d'Écosse si la situation n'évoluait pas.

Écarté des terrains pendant près de 10 mois à la suite d'une blessure au genou contractée le 31 décembre 2020, le défenseur central Christopher Jullien n'a disputé que 16 minutes cette saison (en Coupe d'Écosse) avec le Celtic Glasgow et ne s'est assis sur le banc qu'à six reprises. Un temps de jeu qui n'est pas vraiment pas au goût du Français, comme il l'a expliqué au média en ligne Goal.

Si l'ancien Toulousain peut comprendre que son nouvel entraîneur Ange Postecoglou, arrivé l'été dernier, ne lui redonne pas sa chance au vu des résultats de l'équipe actuelle (le Celtic a été sacré champion d'Écosse mercredi après avoir remporté la Coupe de la Ligue en décembre), le natif de Lagny-sur-Marne ne cache pas, néanmoins, sa frustration.

« Depuis mi-janvier, je me sens à 100 %, explique-t-il. J'ai dit au coach en janvier que j'étais prêt à y aller. Maintenant, c'est son choix et parfois il ne me prend pas sur le banc car il préfère prendre un milieu de terrain qui peut jouer en défense centrale. Je reste forcément sur ma faim par rapport à mon temps de jeu cette saison parce que c'est frustrant et tout ce que je veux, c'est être sur le terrain. »

« Ma priorité, c'est le terrain »

Alors, la situation actuelle lui fait réfléchir à la suite de son aventure en Écosse, qu'il a rejointe depuis Toulouse à l'été 2019 pour un montant de 8 millions d'euros. « Malgré le fait que j'ai tout donné pour ce club et que j'aurais voulu encore apporter à l'équipe cette année, le temps de jeu n'est pas là du tout, constate celui qui avait marqué le but vainqueur en finale de la Coupe de la Ligue 2019. J'ai encore un an de contrat ici et j'aimerais bien continuer à jouer mais ma priorité c'est d'être sur le terrain. [...] Si jamais les conditions ne changent pas, c'est sûr que de mon côté la porte sera ouverte pour continuer ma carrière ailleurs dans un club où le coach serait heureux de pouvoir s'appuyer sur mes qualités. » À bon entendeur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles