Quand Fury et Wilder se provoquent et se promettent le K.O

AFP,
/ AFP
/ AFP

A 40 jours de leur combat-revanche pour la ceinture WBC, les deux poids-lourds ont lancé la guerre des mots.

«Tu ne te relèveras pas», «Tu seras K.O. en deux rounds» : le champion WBC des lourds Deontay Wilder et Tyson Fury, qui l'avait contraint au nul lors de leur premier combat, ont lancé les hostilités, à 40 jours de leur attendu deuxième affrontement. Les deux boxeurs, qui participent à la renaissance des poids lourds au même titre que le Britannique Anthony Joshua, détenteur des autres ceintures WBA, IBF, WBO, le Cubain Luiz Ortiz et l'Américain Andy Ruiz, ont ouvert le deuxième chapitre de leur rivalité pugilistique, lors d'une conférence de presse tenue lundi au Novo, club huppé de Los Angeles.

Un petit spectacle en soi: introduits sur l'estrade par le speaker Jimmy Lennon Jr, comme ils le seront le 22 février sur le ring du MGM Grand à Las Vegas, Fury s'est présenté vêtu d'un ensemble pantalon-veste crème aux nombreux imprimés à son effigie et d'une casquette verte à l'envers; Wilder a fait plus sobre, costume noir parcouru d'un liseré doré sur les côtés et ceinture WBC sur l'épaule.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

«Je l'ai assommé la première fois. Je lui ai dit il y a deux ans que j'allais le baptiser. Se lever fait partie du baptême (...) C'est une affaire inachevée. Je vais la terminer. Je vais l'assommer. Je le lui ai dit: je suis le lion, je suis le roi de la jungle et le 22 février, j'arracherai sa tête de son corps», a promis l'Américain. «Je vais y aller, lui donner une leçon de boxe et le mettre K.O. Je n'ai jamais été (...) Lire la suite sur sport24.com

NBA : LeBron James impitoyable avec les Lakers face à ses anciens Cavaliers

Open d’Australie : premiers malaises et entraînements suspendus

"Quique" Setien, un disciple de Cruyff et apôtre du beau jeu au chevet du Barça

Barça : Valverde remercié, Setien nommé

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi