Gérald Baticle (Angers) : « Des dysfonctionnements à solutionner »

Gérald Baticle s'est lâché en conférence de presse ce vendredi. (A. Réau/L'Équipe)

L'entraîneur d'Angers Gérald Baticle a pointé ce vendredi des dysfonctionnements au sein du club qu'il souhaite « mettre sur la table » au plus vite.

Gérald Baticle s'est longuement exprimé vendredi lors du point presse hebdomadaire à la Baumette, dont voici les moments forts : « En début de semaine prochaine, j'ai prévu une réunion avec ma direction pour donner nos avis (avec son staff) sur nos fins de contrat, nos joueurs qui sont à un an de la fin de leur contrat et sur l'ensemble du groupe. Concernant ce qui est sorti ce (vendredi) matin (« L'Équipe » a annoncé des discussions sur l'avenir de Baticle, sous contrat jusqu'en 2025), j'ai sollicité un entretien avec mon président. Je pourrais vous parler du perfectionnement du fonctionnement (du club) et également vous parler de corrections des dysfonctionnements, a expliqué l'entraîneur angevin.

lire aussi

Miha Blazic (Ferencvaros) très proche d'Angers

Ce n'est pas dans mon fonctionnement de m'épancher dans la presse ou sur la voie publique. (Toute la saison), j'ai cherché à colmater au maximum. Ce serait dommage de ne pas régler ces dysfonctionnements entre les deux saisons. Parce que si on repart avec des dysfonctionnements, on se met en danger. J'ai vu beaucoup de clubs par le passé qui, s'ils ne corrigeaient pas leurs dysfonctionnements, se mettaient en danger.

« Je connais la problématique financière, mais le dysfonctionnement est en dehors de la problématique financière. »

Par souci de protection de mes joueurs, jamais vous ne m'avez entendu dans l'année me plaindre ou mettre le moindre problème en avant. Si j'avais des reproches à leur faire (aux joueurs), ça a été fait, je ne suis pas un béni oui-oui. Je savais leur dire quand c'était mal, tout en les protégeant. Je pense que c'est l'heure d'avoir des réunions, de mettre les dysfonctionnements sur la table. Et surtout, je me sens fort d'arriver avec des arguments pour trouver des solutions et régler ces dysfonctionnements. Je ne suis pas dans le déni. Pour moi, c'est impératif de les régler. »

Concernant les dysfonctionnements en question, Baticle, qui a gardé un ton posé tout au long de sa conférence de presse, a assuré : « Je connais la problématique financière, mais le dysfonctionnement est en dehors de la problématique financière. »

lire aussi

Toute l'actu d'Angers

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles