Gaëlle Hermet, après la défaite en demi-finales du Mondial : « On a pris des chars d'assaut dans la figure »

Gaëlle Hermet a vécu un match âpre face aux Black Ferns. (D. Rowland/Reuters)

La capitaine des Bleues Gaëlle Hermet, extrêmement déçue par la défaite en demi-finale du Mondial (25-24), a reconnu un temps faible de l'équipe de France en début de deuxième période, avec l'impact physique imposé par les Black Ferns.

Gaëlle Hermet, après la défaite des Bleues contre la Nouvelle-Zélande en demi-finales : « C'est dur, c'est frustrant. On aurait aimé aller au bout. C'était un gros match. Montrer ce visage-là, c'est plaisant à voir. Malheureusement, il faut un gagnant et un perdant et on est du mauvais côté. C'est très dur. On est déçu, mais demain il faut rebasculer très rapidement. On a une troisième place à aller chercher (samedi prochain, 4h30). C'est important pour ce groupe et pour les supporters, le rugby féminin français mérite d'aller chercher quelque chose.

On a une défense qui est une réelle force chez nous. Mais en deuxième période, on les a un peu remis dans le match. On a pris des chars d'assauts dans la figure. On subissait un petit peu plus le contact, on n'arrivait pas à contenir leurs contre-attaques. On a aussi manqué quelques plaquages, et ça leur a permis d'être dans l'avancée. On savait très bien à quoi s'attendre. On savait qu'elles allaient passer dans l'axe pour ensuite mettre de l'avancée. On n'a pas été surprise. Ce n'est pas un manque d'agressivité mais simplement un temps faible, parce que le coeur, on l'a. »


lire aussi

Le film de Nouvelle-Zélande - France