Gabriel Jesus absent de la liste du Brésil avant la Coupe du Monde

Gabriel Jesus a été décisif à six reprises en six rencontres de Premier League avec Arsenal. (J. Feeney/Presse Sports)

Opposé au Ghana et à la Tunisie fin septembre en amical, le Brésil se présentera avec Neymar mais sans Gabriel Jesus et Coutinho, pas convoqués par Tite.

Neymar a été convoqué vendredi pour disputer les deux derniers matches amicaux du Brésil prévus en France avant la Coupe du monde, au contraire de Gabriel Jesus et Coutinho, a annoncé le sélectionneur du Brésil Tite. La Seleçao s'apprête à disputer deux matches amicaux, contre le Ghana le 23 septembre au Havre, et face à la Tunisie le 27 septembre à Paris.

Pour ces occasions, Tite a choisi de retenir les deux cadres du PSG, Neymar (74 buts en 119 sélections) et Marquinhos (4 buts en 69 sélections) ou encore Lucas Paquetà (7 buts en 32 sélections), transféré à West Ham cet été, dans une liste des 26 joueurs où figurent aussi Vinicius Jr, Antony et Casemiro.

Le sélectionneur brésilien a en revanche décidé de se passer de Gabriel Jesus (56 sélections), qui brille depuis son arrivée à Arsenal, mais aussi de Philippe Coutinho (Aston Villa).

lire aussi

Tactique : ce que les arrivées de Gabriel Jesus et Zintchenko changent dans le jeu d'Arsenal

Les 26 sélectionnés

Gardiens : Alisson (Liverpool, ENG), Ederson (Manchester City, ENG), Weverton (Palmeiras).
Défenseurs : Danilo (Juventus, ITA), Alex Sandro (Juventus, ITA), Alex Telles (Seville, ESP), Marquinhos (PSG, FRA), Eder Militao (Real Madrid, ESP), Thiago Silva (Chelsea, ENG), Bremer (Juventus, ITA), Ibañez (Roma, ITA).
Milieux de terrain : Casemiro (Manchester United, ENG), Bruno Guimaraes (Newcastle, ENG), Fred (Manchester United, ENG), Fabinho (Liverpool, ENG), Lucas Paquetá (West Ham, ENG), Everton Ribeiro (Flamengo).
Attaquants : Antony (Manchester United, ENG), Firmino (Liverpool, ENG), Matheus Cunha (Atlético de Madrid, ESP), Neymar (PSG, FRA), Pedro (Flamengo), Raphinha (Barcelone, ESP), Richarlison (Tottenham, ENG), Rodrygo (Real Madrid, ESP), Vinicius Jr (Real Madrid, ESP).

lire aussi

Le juteux business des matches amicaux du Brésil