Galtier provoque la plus grande injustice de l’histoire du PSG

Nommé entraîneur du PSG l’été dernier, Christophe Galtier a rapidement pris une décision radicale, à savoir désigner une hiérarchie claire pour ses gardiens de but. C’est ainsi que Keylor Navas s’est retrouvé doublure de Gianluigi Donnarumma. Un choix totalement injuste à en croire le journaliste Philippe Sanfourche.

Arrivé en 2019, Keylor Navas s'est rapidement imposé comme le gardien de but titulaire du PSG, réalisant plusieurs prestations de haut niveau. Et pourtant, après deux saisons à Paris, le Costaricien a vu débarquer Gianluigi Donnarumma. Leonardo, alors directeur sportif du PSG, ne résiste pas à l'idée de sauter sur l'opportunité qui se présente avec l'international italien dont le contrat à l'AC Milan avait pris fin. Un coup dur pour Keylor Navas qui n'avait pourtant rien à se reprocher. Et après une saison à alterner avec Donnarumma, l'ancien portier du Real Madrid est désormais numéro 2 dans la hiérarchie. Une situation parfaitement injuste comme le déplore Philippe Sanfourche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«C’est l’une des plus grosses injustices de l’histoire de ce club»

« Je pense que la concurrence ne sera pas relancée. Même si Navas fait un match exceptionnel, la situation est figée. Mais pour moi, c’est l’une des plus grosses injustices de l’histoire de ce club sur les dix dernières années. C’était un poste qui était identifié…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com