Garcia, Laborde, Chapron… les trophées décalés de la 31e journée de Ligue 1

Ce week-end, Rudi Garcia a déjà prévu son programme télé pour la saison prochaine, Tony Chapron a imposé son style au vestiaire toulousain pendant que Gaëtan Laborde s’est régalé en pleine surface à Nice. De quoi offrir quelques jolis trophées décalés à cette 31e journée de Ligue 1.

Le trophée Télé Z : Rudi Garcia

Rudi Garcia est apparu résigné. Après le match nul de l’OM (samedi, 1-1, face à Dijon), toujours à la lutte pour se qualifier en Ligue Europa, le coach phocéen a regretté la "contre-performance" de ses joueurs. "Ce n’est qu’à cause de nous si on n’a pas gagné ce soir, a ainsi lâché Garcia en conférence de presse.  Si on est comme ça, […] on va regarder la Ligue Europa la saison prochaine encore une fois à la télévision." Et rester bien au chaud à la maison le jeudi soir.

Le trophée du meilleur public portugais : les supporters de Bastia

Eder a été accueilli presque comme chez lui. Pour la première fois cette saison, l’attaquant portugais du LOSC n’a pas été sifflé en déplacement avec son club. Son but victorieux en finale de l’Euro pour le Portugal, face aux Bleus le 10 juillet dernier, a visiblement enchanté le public de Bastia. Le stade Armand-Cesari a en effet préféré déployer une banderole bien sentie au moment de recevoir l'avant-centre lillois. "Eder la France t’enc…, ici on t’adule." Comme pour bien saluer le tombeur de l'équipe de France.

A lire aussi >> L'inspiration de De Préville, l'accueil d'Eder, le coup de la panne... le débrief de Bastia-Lille 

Le trophée du plus grand styliste : Tony Chapron

Le violet toulousain n’a visiblement pas plu à Tony Chapron. Ce dimanche, l’arbitre de la rencontre...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages