Gareth Southgate (Angleterre) avant le match contre les Bleus : « Sterling sera impliqué »

Gareth Southgate est apparu détendu avant d'affronter la France. (A. Jadallah/Reuters)

Ce vendredi, à la veille de France-Angleterre, Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, a confirmé que Raheem Sterling, qui était rentré en Angleterre cette semaine pour des raisons personnelles, serait bien dans le groupe anglais ce samedi.

Ce samedi soir, la France affrontera l'Angleterre en quarts de finale de la Coupe du monde. À la veille de ce choc, Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, a donné une conférence de presse au cours de laquelle il a confirmé que Raheem Sterling, qui était rentré cette semaine en Angleterre pour des raisons personnelles, et qui n'a retrouvé que ce vendredi matin le groupe des Anglais, figurera bien sur la feuille de match face aux Bleus.

lire aussi : France - Angleterre vu par Arsène Wenger

« J'ai parlé ce matin avec Raheem à l'entraînement. C'est génial qu'il soit de retour avec nous, a-t-il confié. Il voulait s'entraîner. Habituellement, on ne l'aurait pas autorisé à le faire après son long voyage en avion, mais il s'agissait d'une séance plutôt légère, donc il n'a pris aucun risque en y participant. Il sera impliqué dans le match de demain (samedi), mais je ne sais pas encore de quelle manière. J'ignore quel est son niveau de forme, car je ne l'avais pas vu sur un terrain depuis samedi dernier. Mais on est ravis qu'il soit de retour, c'est un joueur important pour nous ».

Par ailleurs, le patron des Trois Lions a évoqué l'état physique de Kyle Walker, qui était blessé à l'aine avant cette Coupe du monde, et qui aura la rude tâche de contrer Kylian Mbappé. « On voulait donner à Kyle l'opportunité de revenir en forme, car c'est un joueur très important pour nous sur les six dernières années. Je crois qu'on a réussi à suivre le processus qui l'a mené à revenir progressivement dans l'équipe. Kyle est prêt. On parle beaucoup d'un adversaire en particulier (Mbappé), mais on affronte la France, une équipe fantastique. On connaît tous leurs attaquants et la qualité globale de leur groupe. Ils ont été très forts pour parvenir à se relever des forfaits importants dont ils ont souffert. Didier (Deschamps) a créé une équipe qui est plus forte que l'addition des individualités qui la compose. Cela n'a pas toujours été le cas avec certaines équipes de France par le passé, pas plus qu'avec certaines équipes d'Angleterre d'ailleurs... »

Enfin, Southgate a été interrogé pour savoir si ce quart de finale s'apparentait pour lui à une revanche... de la finale de la FA Cup 2000, qu'il avait perdue 0-1 en tant que capitaine d'Aston Villa, face à Chelsea, où évoluait alors un certain Didier Deschamps. « On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, mais celui-là est congelé non ? » a lâché le technicien en souriant.

lire aussi : La composition des Bleus contre l'Angleterre : le même onze que contre la Pologne