Gareth Southgate est-il l'homme de la situation pour l'Angleterre ?

·1 min de lecture

Marcus Rashford a l'air calme et déterminé, un petit pas de côté, une course d'élan à la Neymar, puis un petit plat du pied droit. La caméra de côté montre au ralenti un bel équilibre et un geste maîtrisé. À quelques millimètres près, car le ballon du Mancunien, rompu à l'exercice des penaltys, finit sa course sur le poteau droit de Donnarumma, qui avait été pris à contre-pied. À cet instant précis, dimanche soir à Wembley, le sélectionneur anglais Gareth Southgate peut deviner qu'il a foiré son "pari", comme il a lui-même qualifié ses choix pour la séance des tirs au but. Une défaite trois à deux, avec trois frappes ratées par trois entrants, symbole du coaching désastreux d'un entraîneur qui a pourtant fait un si gros travail depuis quatre ans et demi à la tête des Three Lions.

La malédiction des tirs au but a bon dos


Petit rappel. À l'hiver 2016, quelques mois après un Euro…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles