Gaspillage : Trop de plastique et des paquets à moitié vides dans les rayons, dénonce la CLCV

GRANDE DISTRIBUTION - « La palme revient à des paquets de ravioles, d'amandes, de granola ou de lardons, qui contiennent 55 % de vide », indique l'association de consommateurs

Du plastique « superflu » voire « inutile » pour protéger les aliments : malgré la loi anti-gaspillage de 2020, le « suremballage » persiste, déplore l’association de consommateurs CLCV, dans une étude publiée ce jeudi. « De très nombreux emballages sont remplis majoritairement… de vide », dénonce la CLCV dans cette étude, pour laquelle elle a étudié les emballages de plus de 250 produits alimentaires entre fin février et mi-mai 2022, dans neuf enseignes de la grande distribution.



« La palme revient à des paquets de ravioles, d’amandes, de granola ou de lardons, qui contiennent 55 % de vide », souligne la CLCV, qui indique par ailleurs que « de nombreux produits sont entourés par un emballage qui semble inutile », citant les films plastiques autour de boîtes de thé, de chocolats ou de légumes, ou les manchons cartonnés autour de yaourts, de compotes ou de pizzas.

Des pratiques à changer chez le consommateur

Elle demande aux (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le gouvernement presse les supermarchés d'accepter une hausse du prix d'achat du lait
Amazonie : Carrefour accusé de participer à la déforestation par le biais de ses fournisseurs
Des quantités en baisse mais des prix en hausse... La « shrinkflation » fait rage dans les rayons