Gauthier Gallon : « Je n'ai pas senti des mecs qui avaient envie »

lacazette (alexandre) gallon (gauthier) (A. Martin/L'Équipe)

Après la défaite de Troyes face à Lyon (4-1), le gardien de l'Estac Gauthier Gallon n'a pas été tendre avec la prestation de son équipe en seconde période.

Gauthier Gallon, gardien de l'Estac, au micro d'Amazon Prime après la défaite de Troyes face à Lyon (4-1) : « On prend un but bête d'entrée de match. On se met une petite épine dans le pied. Et on relève la tête mine de rien, on arrive à marquer, on rentre à 1-1 (à la pause). C'est positif, on arrive un peu à les contenir, à les mettre en danger. Mais on n'a pas le droit de revenir en seconde mi-temps et de ne pas mettre l'intensité qu'il faut, la rigueur qu'il faut d'entrée. Est-ce qu'on s'est vus trop beaux en marquant juste avant la mi-temps ? Je ne sais pas. Mais là on s'est mis une balle dans le pied. On n'a rien montré en deuxième mi-temps. Dans les attitudes, ce n'était pas bon. J'ai pas senti des mecs qui avaient envie de s'arracher, de revenir dans le match. Même si on va pas se mentir, on avait une équipe très très forte en face. Ce sont des joueurs de talents. Il y a une armada offensive qui est puissante. »

lire aussi

Le film du match OL - Troyes

Bruno Irles, entraîneur de Troyes, au micro d'Amazon Prime : « Nous avons livré une très bonne première période mais aussi deux entames de mi-temps catastrophiques. Les regrets sont là. Nous sommes tombés sur une très bonne équipe de Lyon qui est montée en puissance au cours du match et qui a profité de nos largesses sur chaque début de période. L'équipe a craqué sur des erreurs individuelles qui peuvent être dues à un manque de confiance. Le collectif a su répondre une première fois mais pas une seconde. Je veux retenir la première période. Nous allons nous appuyer sur cela sur les prochaines rencontres. J'ai signé à l'Estac pour pérenniser le club en Ligue 1 et le projet du Groupe City de développer des jeunes joueurs. Certains ont débuté en Ligue 1 contre Lyon. Je comprends les supporters qui râlent car ils veulent des résultats qui ne sont pas là après trois journées. La saison dernière, il n'y en avait pas non plus au début. Quand je suis arrivé, c'était difficile mais le groupe a su réagir. Oui, il y a quatre descentes. L'an dernier, nous n'aurions pas été relégués. Nous ferons tout pour ne pas l'être cette saison. »