Genesio (Rennes) avant le match à Lille : « Se concentrer sur ce qu'on maîtrise »

Quatrième de Ligue 1, Rennes va jouer son dernier match de la saison à Lille, samedi, avec la possibilité de finir deuxième selon le meilleur scénario, le risque de finir sixième selon le pire et la certitude d'être quatrième en cas de nul. Bruno Genesio espère donc revoir le Rennes qui a battu Marseille samedi dernier (2-0) plutôt que celui battu à Nantes trois jours plus tôt (1-2).

« Comme beaucoup d'équipes, Rennes va jouer gros, samedi. Comment aborde-t-on ce dernier tournant, sur le plan psychologique ?
On se bat toute la saison pour atteindre les objectifs et ce sont d'abord des moments privilégiés, qu'on doit vivre comme tels, et non pas comme une pression négative. On se concentre surtout sur les moyens et non sur le résultat final, comment arriver au résultat, ne pas mettre l'accent que là-dessus. On a au moins pour la quatrième place notre destin en mains, ce qui est déjà un gros avantage. Le plus important, c'est de se concentrer sur ce qu'on maîtrise, sur notre jeu, surtout ne pas perdre d'énergie sur le reste, car les résultats de Monaco, Marseille, Strasbourg ou Nice, forcément, on ne peut pas les influencer.

« Dans les dernières minutes, on peut imaginer que ce soit utile de savoir s'il y a des écarts importants sur d'autres stades, mais avant, je ne vois pas trop l'intérêt »

Aurez-vous une oreille sur les autres stades ou tiendrez-vous vos joueurs au courant en cours de match ?
Non, à part peut-être dans les dernières minutes, si vraiment il y a des choses acquises sur les autres terrains. Sinon, il faut rester vraiment focus sur notre match. On l'a encore vu la semaine dernière, Monaco était mené 2-0 et ça va très vite (l'ASM a gagné 4-2 contre Brest). Donc, dans les dernières minutes, on peut imaginer que ce soit utile de savoir s'il y a des écarts importants sur d'autres stades, mais avant, je ne vois pas trop l'intérêt.

Un nul vous garantirait la quatrième place. Est-ce que ça change l'approche ?
Non, on jouera pour gagner, je pense que c'est la meilleure manière d'aborder cette rencontre.

lire aussi

Le classement de Ligue 1

À quel Lille vous attendez-vous ?
Comme elle l'a été à Nice, une équipe qui a envie de gagner et qui joue son dernier match à domicile. Une équipe qui a réalisé une saison moyenne en Championnat, très bonne en Coupe d'Europe, qui aura certainement à coeur de finir sur une bonne note. Ce sera un match difficile, on le sait.

Il devrait y avoir environ 2 000 supporters rennais à Lille. C'est un engouement qui vous surprend ?
Je suis très agréablement surpris ici par ça, par l'engouement au stade ou celui des gens que je peux croiser le peu de fois où je sors de chez moi, où j'ai le temps de sortir de chez moi (sourire). Avec un public qui nous a soutenus y compris quand on n'était pas dans des moments très bons pour nous.

Faut-il être optimiste quant à vos chances de prolonger à Rennes (il est sous contrat jusqu'en 2023) ?
Pour l'instant, j'ai dit au club qu'on attendait la fin de saison, car le plus important, c'est de se qualifier en Coupe d'Europe, d'atteindre les objectifs, de faire le point sur la saison qui est passée et évoquer celle à venir. Après, on évoquera ma situation, mais ce n'est pas l'urgence. »

lire aussi

La 38e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles